ASAF : Claudy Desoil 2018

Nouvelle victoire au général pour Julien Delleuse

Parmi les 88 engagés au départ, plus de la moitié des montures était équipée de suspensions provenant de nos ateliers. Équipé en Sabelt de notre département R.Tec Equipement, l'équipage officiel Skoda Belgique composé de Sébastien Bedoret et Thomas Walbrecq l'emportait aisément à domicile en D4. Du côté des pneus de tourisme, Julien Delleuse et Guy Burniat remportaient une nouvelle victoire au général en championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Avec son Opel Astra équipée de suspensions Proflex, le pilote liégeois remportait déjà une deuxième victoire cette année.

Toujours très appréciée par les concurrents venant parfois de très loin, l’équipe du Motor Union Yvo Grauls avait encore réuni un plateau de qualité. Malgré une météo idéale, les montures ont souffert autour d’Erquelinnes puisqu’une bonne moitié seulement en terminait. En 2015, c’est au Desoil que Sébastien Bedoret terminait son premier rallye et, trois ans plus tard, il remportait sa première victoire au même endroit. Avec Thomas Walbrecq à sa droite, également à domicile, l’équipage Skoda Belgique améliorait toute la journée pour l’emporter avec deux minutes trente d’avance. Auteur du troisième meilleur temps dans la première spéciale, Lucas Walbrecq (Mitsubishi Lancer Evo9, frère de Thomas), était bien parti pour viser le podium avant une petite erreur qui endommageait un différentiel. Démarrant directement à 100 %, Christophe Verstaen (Opel Astra) revenait quasi à égalité après la première boucle face à Vincent Vertommen, de retour avec son Evo9. Pour son retour, Vincent se détachait progressivement pour s’accrocher à une deuxième place méritée. Avec sa traction, Verstaen résistait aux quatre roues motrices de Christophe Devleeschauwer (Ford Fiesta R5), de peu devant Emmanuel Cantraine (Lancer Evo9) qui était heureux de voir l’arrivée malgré un pont arrière récalcitrant. Auteur d’un scratch ex-aequo avec Bedoret avant de casser un cardan, Jean-Louis Deroeck était également en mesure de grimper sur le podium avec sa Porsche 997 GT3.


Toujours très animé, le classement des divisions 1-2-3 où les pneus de tourisme sont obligatoires, a donc vu la victoire de Julien Delleuse… seulement 19ème après la première spéciale suite à des soucis d’allumage. Vainqueur 2017, Steve Vermeiren (Renault Clio) était directement dans le coup et revenait au centre avec huit secondes d’avance après la première boucle sur Bruno Blaise (Clio). Mais derrière, c’est Frédéric Quoniou qui remontait de scratch en scratch avec son Opel Manta, également équipée de Proflex, pour revenir à trois secondes de Vermeiren avant des soucis électriques qui contraignaient ce dernier à l’abandon. Pendant ce temps, Delleuse revenait en force, repassait devant à quatre spéciales de la fin et s’imposait finalement pour quatre secondes après un superbe duel. A Erquelinnes, c’était le jour des Opel puisqu’Anthony Kirsch attaquait dès la première spéciale avec sa Corsa pour finir sur un superbe podium à domicile. Sans ces soucis "moteur", Cédric Pétrisot aurait également pu y prétendre avec sa nouvelle Peugeot 306. Sans de nombreux soucis mécaniques, Vilmo Boet (Corsa) pouvait prétendre aux portes du top 5. Neuvième et deuxième en 2-6, Jacky Vanheirseele (Seat Ibiza) signait également une belle performance à domicile. Aux portes du top 10, Marc Delfosse (Suzuki Swift) triomphait d’une classe 8 riche de 16 voitures au départ tandis que Benoit Mathy (boîte sur la VW Polo) rejoignait trop vite la liste des abandons


Du côté des historiques, Paul Lietaer se retrouvait au départ avec la Ford Escort de Devleeschauwer également équipée en Sabelt. Un grand honneur pour toute l’organisation et un pilote qui roulait pour la première fois sur ces routes. Et c’est avec plus de sept minutes qu’il s’imposait sur l’autre Escort d’Etienne-Philippe Courtin, très bien remontée durant toute la journée avec son Escort munie de suspensions Bilstein. Longtemps deuxième, Dany Jacques (Escort) sortait légèrement de la route, de quoi offrir le podium à la Porsche 911 de Rudy Buyse


CLASSEMENT